Le Journal PHAR

Archives flash infos

Le compte épargne temps doit être vidé en 2008

15/11/2007

Le SNPHAR a adressé une lettre à la Ministre de la santé, de la jeunesse et des sports pour lui demander d'honorer sa promesse en matière de transmission financière du compte épargne temps (CET), lors du décès d'un praticien. En effet, les ayants-droit d'un collègue décédé  il y a un an, ont été débouté par la justice, du fait d'absence de texte.

Voilà maintenant près d'un an que la Directrice de la DHOS, tous les conseillers du ministre de la santé, Xavier Bertrand et Roselyne Bachelot-Narquin nous promettent la parution rapide d'un texte réglementaire pour la transmission pécuniaire du  CET. Tous reconnaissent la simplicité de cette mesure humaine et juste.

Pourtant, nous sommes toujours dans l'attente et les praticiens continuent à accumuler sur leur CET des jours  qu'ils ne peuvent pas prendre car ils doivent remplir leurs missions. Regardez autour de vous. Nous connaissons tous un collègue malade voire très malade. Vous-même l'êtes peut-être.  Il est scandaleux de savoir que tous ces jours que votre collègue ou vous n'avez pas pris pour être auprès d'un être cher, de sa ou votre famille, seront perdus s'il arrive quelque chose, aggravation clinique voire décès.

Prenez tous vos jours de congés ou de RTT! Ne choisissez de faire des plages additionnelles que si elles sont récupérées ou indemnisées. SURTOUT N'ALIMENTER PLUS VOTRE CET.



Retour vers accueil















Réalisé par Cyim
Mentions légales | Contact | Boîte à outils
Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes-Réanimateurs 75 avenue Parmentier - 75011 - PARIS