Le Journal PHAR

Archives flash infos

Réunion à la DHOS

13/02/2007

Une réunion a été convoquée, mardi 13 février 2007, à la DHOS entre la Directrice, Annie Podeur, le Chef de service, Danielle Toupillier et l’INPH.

Le SNPHAR était représenté par son président. L’ordre du jour portait sur « le sujet qui fâche » (Annie Podeur) : la part complémentaire variable. Avec le communiqué de presse du SNPHAR sur la performance devant elle, Annie Podeur a demandé aux participants comment ils envisageaient la part complémentaire variable, sachant que l’arrêté d’application pourrait malgré tout paraître bientôt. Le SNPHAR a rappelé les principes d’une part complémentaire variable sur les missions autres que le soin qui est le socle de notre mission quotidienne. En revanche, cette prime pourrait constituer une reconnaissance des valences notamment sur l’enseignement et la recherche réalisés par les PH, les missions institutionnelles, la permanence des soins, les chefferies de service… Pour le SNPHAR, la part complémentaire variable, telle qu’elle semble se profiler dans le projet d’arrêté, n’engendrerait que conflits et dysfonctionnements au sein de l’organisation hospitalière. Face au front d’opposition à cette prime inique dont le financement n’est pas assuré de façon certaine, la DHOS a proposé de réfléchir à d’autres modalités. Le SNPHAR reste attentif à toutes nouvelles suggestions.



Retour vers accueil















Réalisé par Cyim
Mentions légales | Contact | Boîte à outils
Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes-Réanimateurs 75 avenue Parmentier - 75011 - PARIS