Le Journal PHAR

Archives flash infos

45 euros par jour la chambre particulière à l'AP-HP: le repos, un nouveau luxe.

01/02/2011

De la regression de l'accès aux soins.

 

Alors que la pétition du Mouvement de Défense de l'Hôpital Public est massivement signée, les neo-managers hospitaliers continuent leur dementelement de l'accès aux soins de qualité.

 

Une  autre  étape  expérimentale  est  franchie.  Souvenons-nous  :  il  y  a  quelques  années,  on  avait  pu supprimer  les  lits  privés,  en  chambre  seule,  à  la  seule  discrétion  des  praticiens  qui  exerçaient  une partie de  leur  temps  sous  forme  libérale  à  l'hôpital. Les  chambres  seules  redevenaient  affectées  aux patients qui en avaient médicalement besoin mais plus sur des critères de moyens financiers. 
 
Et voilà que, dans 5 hôpitaux parisiens, on expérimente la pratique des chambres seules moyennant un surcoût de 45 Euros par jour ! 
 
Le SNPHAR-E dénonce cette nouvelle dérive scandaleuse. Un patient admis à l'hôpital public ne doit pas  recevoir  des  soins  en  fonction  de  ses moyens  financiers,  ni  devoir  payer  plus  pour  se  reposer mieux.

 

lire le CP

 

 

Partager



Retour vers accueil















Réalisé par Cyim
Mentions légales | Contact | Boîte à outils
Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes-Réanimateurs 75 avenue Parmentier - 75011 - PARIS