Le Journal PHAR

Archives flash infos

+++Casus Belli+++

29/03/2007

Hier 28 mars est sorti au JO l’arrêté d’application sur la part complémentaire variable destinée à récompenser la performance et le mérite des chirurgiens.

Le SNPHAR a toujours eu une position très claire et prévenu le Ministère, y compris lors d’une soi-disant réunion de « concertation » à la DHOS en mars : la sortie de cet arrêté discriminatoire constitue une déclaration de guerre, et va mettre le feu à l’hôpital.
Les médecins anesthésistes réanimateurs sont opposés à toute discrimination salariale individuelle reposant sur des critères de performance collective.
Le SNPHAR dépose immédiatement un recours contentieux auprès de son conseil juridique, et réunit son CA pour décider de la conduite à suivre.
La période pré électorale ou les vacances n’empêcheront pas les PHAR de réagir, et aucun moyen d’action ne sera censuré. Soyez vigilants dans la période à venir.



Retour vers accueil















Réalisé par Cyim
Mentions légales | Contact | Boîte à outils
Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes-Réanimateurs 75 avenue Parmentier - 75011 - PARIS