Le Journal PHAR

Archives flash infos

Nominations au Ministère de la Santé

29/11/2009

Le SNPHAR a pris connaissance des nouvelles nominations au sein du Cabinet de Madame Bachelot, et du voeu exprimé par les nouveaux arrivants de rétablir un dialogue social rompu depuis maintenant le 9 octobre 2008.

 

Le SNPHAR rappelle son attachement à la reprise des négociations au plus vite sur la retraite des PH. Le SNPHAR souligne, une fois encore, que les praticiens hospitaliers n’accepteront jamais une baisse annoncée, à terme, de nos retraites de 30%. Nos calculs sont fiables, le Ministère du Budget l'a reconnu (tardivement), et nous mettons désormais à disposition de chacun de nos adhérents un outil simple qui permet de calculer le montant de la pension qu'il aurait dû avoir, et celui qu'il aura sans compensation. Nos propositions restent inchangées (voir ici), et nous sommes à la disposition du Ministère pour en discuter.

 

Il est également nécessaire de revoir les propositions de réformes statutaires issues de la Loi HPST qui mettent à mal la couverture sociale des PH, et vont constituer un préjudice lourd compromettant l'attractivité des carrières hospitalières médicales.

 

Quelques points doivent être réglés, au premier plan desquels apparaissent les astreintes, dont le texte réglementaire modifié contient tant d'aberrations que les directions s'engouffrent dans chaque interstice pour économiser sur le dos des PH.

 

Le SNPHAR se réjouit de la reprise du dialogue social auquel il est fortement attaché et attend le signe de la volonté des pouvoirs publics. 



Retour vers accueil















Réalisé par Cyim
Mentions légales | Contact | Boîte à outils
Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes-Réanimateurs 75 avenue Parmentier - 75011 - PARIS