Le Journal PHAR

Archives flash infos

Le SNPHAR n'accepte pas la surdité ministérielle !

23/10/2008

Après que la majorité des praticiens hospitaliers se soit mise en grève durant deux jours et deux nuits les 16 et 17 octobre, la Ministre de la santé est toujours sourde et aveugle devant la "marée blanche".


 

Aucune proposition de rendez-vous n'a été formulée par son cabinet. Il est incompréhensible qu'un ministre joue le pourrissement d'un mouvement aussi massif et responsable.
Devant tant de mépris pour les médecins des hôpitaux au moment où la Ministre fait passer sa loi HSPT en Conseil des Ministres, le SNPHAR demande à tous les médecins hospitaliers de s'adresser à la représentation nationale.
Le SNPHAR appelle les grévistes des hôpitaux à coordonner les envois d'une lettre aux députés de leur région afin de leur faire part de leur mécontentement qui redouble devant l'attitude de la ministre.

Vous pouvez télécharger ce courrier.


Le SNPHAR vous demande également de lui indiquer que vous êtes signataire de ce courrier en adressant un message à :

 

jesignelalettreauxdeputes@gmail.com   


Nous ferons rapidement parvenir le nombre de signataires aux présidents des groupes parlementaires.

D'autres initiatives sont en préparation pour faire entendre les praticiens hospitaliers.

Assez de mépris!



Retour vers accueil















Réalisé par Cyim
Mentions légales | Contact | Boîte à outils
Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes-Réanimateurs 75 avenue Parmentier - 75011 - PARIS