Le Journal PHAR

Archives flash infos

Vers la disparition de nos RTT ?

09/07/2008

Le sort des cadres est désormais réglé avec l’amendement adopté le 8 juillet en première lecture à l’Assemblée nationale. Le nombre de jours de travail est passé de 218 jours à 235 jours. En prenant la calculette, on se rend compte que ce chiffre correspond aux 365 jours de l’année auxquels on retire

les 25 jours de congés annuels, les 52 samedis et dimanches et un jour férié (le 1er mai ?). Reste alors la possibilité de travailler les jours de Noël, du nouvel an, les fêtes nationales et religieuses et disparaissent les jours de RTT. Mais, les heures supplémentaires permettraient une augmentation de salaire plafonnée à… 10% ! Xavier Bertrand a quand même le culot de dire : « rien ne change en matière de durée légale du travail qui reste à 35 heures. Rien ne change non plus en matière de repos et de durée maximale du travail » ! Les dossiers sont tous ouverts en même temps et traités à vitesse grand V, surtout avant la période des congés d’été, pour éviter toute mobilisation. Le ministère de la santé et Bercy voudraient en finir avec celui de nos retraites avant la rentrée. Alors que toute négociation avait été suspendue depuis 2005, il y aurait maintenant une urgence à en finir avec ce dossier. Pour s’attaquer à notre temps de travail en faisant disparaître nos RTT et en s’engouffrant dans la brèche que la directive européenne votée le 9 juin dernier par la France a ouvert ?



Retour vers accueil















Réalisé par Cyim
Mentions légales | Contact | Boîte à outils
Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes-Réanimateurs 75 avenue Parmentier - 75011 - PARIS