Le Journal PHAR

Archives flash infos

Ils l'ont fait !!!

10/06/2008

Les représentants européens se sont mis d'accord pour déroger à la limite hebdomadaire de 48 heures de travail, à la demande du Royaume-Uni. Grace à cet arrangement la durée hebdomadaire pourra être portée à 60 ou 65 heures (ou plus) selon les conventions collectives mises en place respectivement dans les états membres de l'Europe.

Cette révision introduit pour la première fois la définition de «périodes de garde inactives», qui pourront ne plus être comptabilisées comme du temps de travail.

 

 

Le ministre Xavier Bertrand qui a soutenu ces propositions et se réjouit de ces "avancées sociales", assure que le temps de garde inactif en France ne sera pas considéré comme du temps de repos (voir la video)

Pour combien de temps? Pour combien de mandats électifs?

Ce n'est plus du travail mais ça n'est pas encore du repos.

Comme disait Coluche, "c'est nouveau, ça vient de sortir!"

Le SNPHAR émet des doutes (et un communiqué de presse) sur la pérennité de ces mesures "particulières".

 

 



Retour vers accueil















Réalisé par Cyim
Mentions légales | Contact | Boîte à outils
Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes-Réanimateurs 75 avenue Parmentier - 75011 - PARIS