Le Journal PHAR

Archives flash infos

La retraite des praticiens hospitaliers en question

30/04/2008

Au moment où le gouvernement veut imposer 41 annuités pour une retraite à taux plein, le SNPHAR

précise dans un communiqué de presse adressé ce jour, les raisons qui ne peuvent que conduire les médecins ayant effectué gardes et astreintes à 40 annuités. Il s’agit d’une juste reconnaissance de la pénibilité de ce métier que nous exerçons avec une permanence des soins tout au long de notre carrière.



Retour vers accueil















Réalisé par Cyim
Mentions légales | Contact | Boîte à outils
Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes-Réanimateurs 75 avenue Parmentier - 75011 - PARIS